Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Arrivée d'un enfant autiste en classe  (Lu 9850 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« le: 23 Septembre 2009 à 14:16:59 »

Comment expliquer à des enfants qu’ils vont accueillir dans leur classe un enfant autiste.

A la rentrée, il est présenté comme pour tout nouveau camarade, mais pourtant il est différent. Si rien n’est expliqué, cet élève un peu ailleurs risque de devenir la cible des railleries des plus « féroces ». Donc face à ce nouvel arrivant un peu « différent », il est bien de développer quels sont les troubles dont il peut souffrir avec des mots qu’ils comprennent. La difficulté est de mettre au niveau de chacun, en quoi consiste cette différence. Pas la peine de réunir des termes trop techniques que les adultes eux-mêmes, ont parfois du mal à comprendre. Le mieux est de leur expliquer, en leur donnant des exemples concrets.
Le but de ces préliminaires est important pour son intégration et éviter tout rejet.

Quelque soit l’age et quelque soit le handicap, lorsque les enfants comprennent et acceptent la différence, c'est pour la vie et cela les prépare à devenir des citoyens tolérants et responsables. 
Alors bonne chance dans votre démarche.

Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #1 le: 23 Septembre 2009 à 14:21:08 »

Avec les plus petits, raconter une histoire pour aborder le sujet de la différence :

Inventez une histoire pour expliquer que l’enfant autiste sait faire certaines choses mais a des difficultés avec d’autres et c’est pourquoi parfois il est différent. Nommer et faite participer les enfants de la classe pour qu’il s’identifie et comprenne les différences que chacun d’entre eux peuvent avoir.

Exemple :
"Marie est dans la classe, pourtant elle ne fait pas les choses comme nous. Elle regarde souvent en l’air et ne nous entend plus, même quand on lui parle gentiment. Je ne sais pas ce qu’elle regarde car nous on ne voit rien là où elle regarde. Elle ne parle pas beaucoup et dit parfois des choses qui ne veulent rien dire. En classe, elle n’aime pas rester assise, même quand la maîtresse raconte une histoire. Alors elle crie et se lève et court au fond de la classe.
L’autre jour, on a fait un concours de grimace, elle est venue avec nous et nous avons tous bien rigolé, même Marie. Hier, la maîtresse a demandé de faire un dessin. Marie est restée assise et elle a dessiné des ronds de toutes les couleurs comme des bulles dans le ciel. Son dessin était super beau et la maîtresse l’a affiché à côté de la porte pour que tout le monde le voit. Elle adore aussi quand on lui fait des chatouilles.
Quand on joue au ballon, elle nous regarde mais ne joue pas avec nous, et si elle l’attrape le ballon, elle veut le garder pour elle toute seule, sans jouer. Des fois, elle rigole toute seule comme si on lui avait raconté une histoire drôle que nous, on n’entendait pas. Elle est peut bizarre, mais je l’aime bien car elle est gentille. Et puis, si elle ne fait pas tout comme nous, ce n’est pas grave car c’est toute de même notre copine. Dans la classe, on est tous différents. Nous ne sommes 2 pareils…. [faites participer les enfants] Il y a Sophian qui est de la couleur des caramels. Sophie qui est presque aussi grande que la maîtresse. Lyne qui a les cheveux tout raide et les yeux alongés. Nathan qui est tout rond. Raoul qui fait toujours le fou. Tom qui a la peau vraiment noir. … Et pourtant, on est tous copains. "


Travail pratique pour expliquer aux enfants que l’on évolue différemment les uns des autres :

Prendre des graines sèches (genre lentille ou haricot) ou d’agrume après les avoir lavées et laisser sécher pendant 3-4 jours.
Dans un récipient plat (genre assiette) ou peu profond (Pot de yaourt), déposer du coton très humidifié et y poser les graines dessus recouvertes d'une fine couche de coton, ou bien directement dans du terreau humide. Au chaud et avec un environnement qui reste humide (et non noyé), les graines germeront vites.
(Remarque : La lumière n’est pas obligatoire pour la germination)
Vous pourrez faire observer aux enfants que malgré leur mise en terre (ou en coton) toutes en même temps, elles ne poussent pas toutes à la même vitesse. Certaines mettent un peu plus de temps pour atteindre la même taille que les autres mais cela ne les empêche pas de continuer à grandir et plus tard elles feront des fleurs comme les autres…  Sourire

Un petit dessin animé (5 mn) raconté simplement, de façon claire, par la soeur d'un petit autiste :
C'est très beau et très bien fait. Une belle initiative d'un papa concerné par le sujet.
Petit frère de la lune

« Dernière édition: 23 Septembre 2009 à 15:09:33 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #2 le: 23 Septembre 2009 à 14:22:53 »

Explications pour les plus jeunes :

Voici quelques unes des remarques les plus fréquentes qu’ils se posent et les réponses que vous pouvez y apporter. A présenter sous forme de questionnaires comme ci-dessous ou en devançant leurs questions en présentant les points principaux.

« Il est "bizarre" » : Un enfant autiste est un enfant différent car il ne comprend pas notre monde, comme nous. Cela lui fait peur, un peu comme vous, lorsque vous vous retrouvez dans une situation nouvelle.
Par exemple, imaginez que l’un de vous se retrouve seul dans une famille ou une école chinoise, même en voulant faire bien, ce serait difficile car vous ne comprendrez pas ce qu’on vous dit de faire et ne comprendrez pas tout de suite quand on peut faire ou ne pas faire certaine chose.
Donc parfois il réagit de façon différente car il ne sait pas ce qu’il est bien de faire. Si vous le voyez faire une bêtise, demandez lui gentiment et doucement de vous suivre. S’il ne veut pas, aller chercher un professeur.


« Pourquoi il ne me répond pas. Il est sourd ? » : Depuis qu’il est très jeune, il a pris l’habitude de ne pas écouter, ni voir ce qui l’entoure pour ne pas avoir peur. Aujourd’hui encore, quand quelque chose qu’il ne connaît pas lui fait peur, ou par moment, même s’il n’a pas peur, par exemple quand il est fatigué, on peut avoir l’impression qu’il ne nous entend plus car il se réfugie dans son monde.

« Pourquoi il ne parle pas, comme nous. Il est muet ? » : Quand il était très jeune, à cause de son handicap, il n’a pas appris à parler. Aujourd’hui, on lui apprend, mais c’est plus dur pour lui car on apprend plus facilement quand on est petit.
 
« En récréation, il me tape » : 2 cas se présente :
•   l’enfant n’est pas réellement violent mais a tendance à bousculer les autres enfants pour avoir ce qu’il veut : Il ne t’a pas vraiment tapé, mais il t’a poussé car il ne sait pas comment te demander de jouer avec lui. Lorsqu’il vient vers toi et que tu vois qu’il veut jouer avec ce que tu as, demande lui s’il veut jouer avec toi.
•   l’enfant est réellement violent et ce cas est un des plus dur à gérer car d’un côté, il faut au plus vite régler le comportement inacceptable en collectivité du petit autiste et d’autre part calmer le jeu vis-à-vis des autres enfants qui pourraient mal vivre cette injustice face à une telle conduite : Il ne te tape pas pour te faire mal, mais il ne sait pas comment demander, car il ne l’a jamais appris. Lorsque tu as le ballon dont il a envie, il le prend, parfois de façon brusque. Si tu lui résistes et que tu ne veux pas le lui donner, il devient méchant car il ne sait pas que cela ne se fait pas. Pour l’instant, tu pourrais essayer de lui laisser ton ballon en attendant qu’il apprenne.  
Mais si une action est déjà commencée pour lui faire cesser d’agir de la sorte, vous pouvez demander à l’enfant de lui donner le ballon et de venir vous prévenir pour que cela soit vous qui agissiez. Eviter surtout qu’ils fassent la loi eux-mêmes car tous vos efforts d’intégration risquent d’être mis en péril par des agissements non maîtrisés.

 « Pourquoi, des fois, il regarde la roue d’une voiture qu’il fait tourner sans s’arrêter ? » : Comme on l’a dit, il a souvent peur parce qu’il ne comprends pas. Lorsqu’il fait bouger ses doigts devant ses yeux ou qu’il regarde pendant longtemps quelque chose qui tourne ou de l’eau qui coule, je pense qu'il le fait car cela le rassure car c’est un mouvement régulier qu’il a l’impression de comprendre. (N'ayez pas peur d'avouer que vous ne comprennez pas toujours ses comportements.)

« Pourquoi il rigole tout seul ? » : Quand il est dans son monde, il doit certainement vivre des choses que l’on ne voit pas et qu’on ne comprend pas. C’est un peu comme s’il faisait un rêve tout en étant réveillé. Et lorsque toi et tes camarades racontaient des blagues, parfois lui non plus ne rigole pas car cette fois, c’est lui qui ne comprend pas.

« Il est idiot » : Si cet enfant est accompagné de quelqu’un pour l’aider ou si le(s) professeur(s) passe(nt) plus de temps avec lui pendant ou après le cours, ce n’est pas qu'il est moins intelligent mais que son handicap le lui impose. Il ne comprend pas aussi bien que vous ce qu’on lui dit et en particulier les phrases longues, c’est pour cela qu'il a besoin d'aide, pour lui expliquer avec des phrases courtes ou avec des dessins qu’il comprend mieux.
C’est un enfant comme vous qui peut apprendre mais comme il ne comprend pas de la même manière, c’est plus difficile pour lui et il va plus lentement.


(Lorsque l’enfant est accompagné d’un AVS qui utilise des stimulateurs comportementalistes)
« Pourquoi, on lui donne des jouets quand il travaille ? » : Il est très difficile pour lui de bien répondre à un exercice car il a besoin de se concentrer plus que vous. On ne lui donne pas de jouets pendant qu’il travaille mais lorsqu’il a réussi à se concentrer assez longtemps pour réussir ce qu’on lui a demandé. C’est pour l’encourager à continuer et à faire encore plus d’effort.
Vous pouvez vous aussi l’encourager à la récréation, lorsqu’il réussi quelque chose qu’il ne savait pas faire, en lui disant « bravo, c’est super tu y es arrivé »


Chez les enfants un peu plus grands, lorsque le petit autiste parle, il arrive que l’on ait des remarques plus analysées suite à un comportement inadapté :
« Pourquoi, il dit des choses méchantes ? » : Il n’est pas méchant, mais n’a pas encore appris tout ce que l’on peut dire ou ne pas dire. Il agit et parle sans réfléchir et parfois cela peut vous sembler « méchant » mais il le fait sans vouloir être méchant mais parce qu’il ne sait pas que cela ne se dit pas.
« Dernière édition: 23 Septembre 2009 à 14:34:05 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #3 le: 23 Septembre 2009 à 14:23:56 »

Explications pour les plus grands :
Un enfant autiste est un enfant différent car il ne comprend pas le monde comme nous. Il n’agit pas comme vous et ne pense pas comme vous car il vit dans un monde où les repères et les sensations sont différents des nôtres (les sons, la lumière, le monde, les éléments naturels, ...) A cause de cela, très jeune, il a pris l’habitude de ne pas écouter, ni voir ce qui l’entoure, on dit souvent qu’ils sont dans une bulle. Notre monde lui fait parfois peur et lorsqu’il est trop angoissé, il peut être enclin à des crises de panique imprévisibles. Dans ce cas, essayez de le calmer en lui parlant doucement et de l’emmener vers un endroit tranquille, mais ne le retenez pas en lui serrant la main ou en le maintenant car il risque de se sentir encore plus paniquer. Pour la même raison, ne vous précipitez pas tous autour de lui, essayez seulement qu’il ne se blesse pas..
Parfois il réagit de façon différente car il ne sait pas ce qu’il est bien de faire. Le mieux dans ce cas, et de le lui expliquer calmement.
Pour mieux nous faire comprendre, il est préférable d’utiliser des phrases courtes et de ne pas utiliser des notions trop abstraites car il a du mal à les saisir. Il ne comprend pas non plus, toujours, toutes les subtilités d’un même mot ou d’une même phrase lorsqu’elle change de contexte. Il se concentre sur des concepts très terre à terre.

Lorsqu’un domaine l’intéresse, il peut devenir incollable sur le sujet. Il peut aussi être hyper maniaque et cela tourne parfois même pour lui jusqu’à l’obsession. Certains autistes peuvent aussi avoir une mémoire phénoménale ou une intelligence nettement supérieure à la moyenne. Tout cela peut engendrer des comportements qui peuvent nous paraître bizarres, car nous ne les comprenons pas.
Mais tous les autistes ne sont pas surdoués. Beaucoup par leurs difficultés de compréhension et de concentration, ont même plus de mérite d’avoir pus arriver à un enseignement secondaire. Pour apprendre autant de choses que vous, depuis leur plus jeune age, ces enfants passent plus de temps pour réviser les cours que vous avez vu ensemble, plus de temps pour faire leurs devoirs, c'est-à-dire moins de loisir et moins de vacances que les vous autres. Ils ont alors besoin d'être aidés, avec patience et générosité, mais aussi avec respect, tolérance et amitié.
Il faut du temps et de la patience pour entrer en contact avec une personne atteinte d'autisme, mais il est important pour cela de pénétrer dans son mode de fonctionnement.
Les interactions sociales sont pour lui difficiles car au fond de lui, il ne sait pas comment s’y prendre. Il se tient souvent à l’écart même s’il a envie d’avoir des amis, mais ne sais pas demander à quelqu’un s’il peut jouer avec lui. Il a aussi beaucoup de difficulté à mener une conversation et ne comprend pas notre humour qui contient souvent des notions abstraites. Il agit et parle de façon spontanée aussi bien dans le positif, que le négatif. Ses sentiments sont à l'état brut, sans calcul. Ce n’est pas quelqu’un de « méchant » mais les subtilités qu’engendre une phrase ou une situation lui font souvent faire des impairs.
Par exemple, il ne comprend pas les « convenances sociales » comme de mentir ou ne pas dire ce que l’on pense pour ne pas blesser l’autre.

Enfin lorsque vous avez compris comment il fonctionne par rapport à son handicap, n’hésitez pas à l’expliquer à vos camarades autour de vous car c'est avec un manque d’informations ou des informations mal comprises que l'on créé les préjugés.
Les autistes sont différents, mais nous sommes tous différents les uns des autres. A partir du moment où l'on aime quelqu’un, peu importe son prénom, son âge, sa nationalité, sa couleur, elle sera toujours différente et unique !
« Dernière édition: 20 Avril 2010 à 21:22:19 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Felicite
Adjoint Admin.
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 125


« Répondre #4 le: 23 Septembre 2009 à 16:39:46 »

Bravo Agnès, ça c'est un travail de pro, toutes ces explications, ils fallait les trouver, je suis sûre qu'elles aideront beaucoup de personnes. Un enfant autiste, pour mieux le gérer, il faut connaître son fonctionnement, se poser les questions prioritaires comme :
qu'est ce qui le met en colère ?
comment faire pour contourner cette colère ?
qu'est ce qui le calme ?
comment le faire participer dans des activités avec les autres ?
comment retenir son attention ?
Il y a d'autres questions encore, et les réponses à ces questions vont vous permettre de le comprendre, une fois qu'on le maîtrise, tout ira au mieux.
« Dernière édition: 24 Septembre 2009 à 15:53:31 par Agnes » Journalisée
Felicite
Adjoint Admin.
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 125


« Répondre #5 le: 23 Septembre 2009 à 17:08:17 »

Dans le cas de Loïc, je m'adresse directement aux accompagnants qu'il a ou va avoir pendant sa scolarité :

Pour le mettre en colère, il suffit de lui dire "Non" sèchement, quelques soient les cas, il va vous renvoyer la même image. Par contre, vous pouvez lui dire non dans la douceur, tout en lui expliquant tout doucement le pourquoi du non, il est plus réceptif. Vous pouvez aussi au lieu de lui dire non, chercher à détourner son attention vers un autre centre d'intérêt plus attractif, ça aussi ça marche. Si par hasard le message ne passe toujours pas, faites lui prendre un peu d'air, ça le calme énormément.
Faites attention, quand vous lui donnez des consignes verbales, car il ne comprend pas toujours tout, c'est pour cette raison, qu'il est nécessaire d'accompagner toujours la consigne avec le geste. Exemple: "Montre moi le cahier", prenez son index et pointez sur le cahier. Prenez la peine de verbaliser pour associer l'objet et le mot. "Le cahier" et faites lui répéter. 1,2,3 fois après avoir capté son regard, afin qu'il enregistre la position de vos lèvres, très important.
Si vous répétez la même consigne 2 ou 3 fois, au bout de quelques fois, il sera capable de l'exécution sans se faire aider. Avec un autiste, il ne faut jamais être pressé, donnez lui le temps d'assimiler, quit à reprendre dix mille fois s'il le faut. L'essentiel n'est pas dans la quantité, il faut beaucoup privilégier la qualité dans la façon de lui transmettre des connaissances.
N'hésitez pas à nous poser les questions si nécessaire, nous sommes à la disposition de tous.
« Dernière édition: 24 Septembre 2009 à 15:52:15 par Agnes » Journalisée
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #6 le: 30 Mars 2010 à 17:59:59 »

Les documents placés dans la section L'autisme au quotidien > L'autisme c'est quoi ? > Chanson, Film, Dessin animé, ... pour mieux comprendre peuvent vous aider à présenter ce nouveau camarade
et en particulier le petit livre illustré "Mieux me comprendre c'est mieux m'aider"
« Dernière édition: 30 Mars 2010 à 18:03:42 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

Forum d-échanges et d-entraides pour les autistes et familles d-autistes





Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 7 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Google a visité dernièrement cette page 02 Octobre 2017 à 00:11:54
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   Installé par Agnes          
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit