Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Autisme: le régime sans gluten et caséine testé  (Lu 6315 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
cend
Invité
« le: 25 Mai 2010 à 09:39:51 »

Le régime sans gluten et sans caséine ne semble pas améliorer les symptômes chez les enfants atteints d'un trouble neurodéveloppemental du spectre autistique (aussi appelés troubles envahissants du développement), selon une étude présentée à l'International Meeting for Autism Research.

Les problèmes intestinaux sont fréquents chez les enfants atteints de ces troubles. Des études ont suggéré que ces enfants pouvaient digérer de façon incomplète les protéines gluten et caséine. Le gluten est présent dans le blé, l’avoine et le seigle. La caséine, dans le lait et divers produits laitiers.




Le régime sans gluten et sans caséine pour les enfants autistes est populaire aux États-Unis où 27% des parents y auraient recours.

Une analyse de 14 études publiées précédemment dans la revue Research in Autism Spectrum Disorders n'avait pas montré d'efficacité de ce régime. La nouvelle étude, réalisée avec un petit groupe d'enfants, n'a également pas montré d'effet.

Susan Hyman et Patricia Stewart de l'Université de Rochester ont mené cette étude avec 22 enfants âgés entre 2 ans 1/2 et 5 ans 1/2. De ce nombre, 14 ont terminé les 18 semaines de l'étude. Aucun d'entre eux n'avaient d'allergies au blé ou au lait, de maladie céliaque ou de carence en fer. Ils participaient tous à une intervention comportementale précoce d'au moins 10 heures par semaine afin de rendre le groupe le plus similaire possible.

Après l'adoption d'une alimentation sans gluten et sans caséine stricte pendant 4 semaines, l'introduction de petites quantités de farine de blé, de lait évaporé, des deux ou d'aliments d'apparence similaire était testée. Les parents, les professeurs et les chercheurs ne savaient pas quels aliments étaient introduits chez quels enfants. Le sommeil, les problèmes intestinaux, la socialisation et le langage étaient observés.

Aucune différence n'était observable entre les enfants chez lesquels étaient introduits le gluten et la caséine et ceux qui avaient reçu la collation placebo.

Malgré ces résultats, les effets des interventions nutritionnelles méritent plus d'étude, dit Hyman. Certaines sous-populations pourraient en bénéficier, particulièrement les enfants présentant des problèmes intestinaux. Des critiques considèrent que cette étude était possiblement de trop courte durée.
http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=7845
Journalisée
Felicite
Adjoint Admin.
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 125


« Répondre #1 le: 25 Mai 2010 à 19:12:11 »

Le régime sans gluten et sans caséine reste, dans l'autisme, un sujet très délicat. Tout comme les chercheurs, certains parents y croient, d'autres non. Mais il nécessaire avant de s'engager, de s'appuyer sur un avis médical, afin de s'assurer que l'enfant en a vraiment besoin, car il est très coûteux et contraignant. Si les chercheurs réussissent à nous prouver le contraire sur ce fameux régime, ça  soulagera de nombreuses familles.
« Dernière édition: 25 Mai 2010 à 23:53:56 par Agnes » Journalisée
cend
Invité
« Répondre #2 le: 25 Mai 2010 à 19:19:27 »

ah mon avis, mais cela n'est que moi
Ce sont les parents qui cherchent à faire des choses comme cela, peut être pour soulager leurs culpabilité parce que si on dit que l'autisme n'est pas une maladie alors pourquoi vouloir donner un traitement même si il est alimentaire ?

Moi je souhaite bon courage aux enfants atteint d'autisme d'aujourd'hui, car entre les tests, les prises charges surchargés, les nouvelles méthodes et autres, ben ça fait penser plus à ces petites souris de laboratoire.

Les enfants ou Personne Atteinte d'autisme ne sont pas des bêtes curieuses ou objets d'expérience, si on mettait les parents, une semaine au même régime que ce soit alimentaire, ou prise en charge de leurs enfants, et bien on verrait si eux non plus ne feraient pas des troubles de comportements, et le pire c'est que certains se demandent pourquoi leur enfant en fait......
« Dernière édition: 25 Mai 2010 à 23:56:15 par Agnes » Journalisée
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #3 le: 26 Mai 2010 à 00:57:09 »

Ouh là ! Ne mélangeons pas tout. Jamais il a été dit que ce régime, aussi strict soit-il, ne guérissait les enfants souffrant d'autisme.

Enfin, à l'inverse, il ne faut pas non plus dire : "mon enfant souffre d'autisme et c'est tout". Tous les maux qui perturbent ces enfants ne sont pas forcément des symptômes de l'autisme. Comme on dit de façon imagée : un train peut en cacher un autre. Il faut rester ouvert et ce forum est là pour permettre à chacun de connaitre ce qui existe et qui pourrait les aider. Après chacun doit mesurer les conséquence et juger ce qui est le mieux pour son enfant.

Ce qu'on explique ici et qui est dit dans ton 1er message, c'est que les enfants souffrants d'autisme souffrent aussi fréquemment d'intolérance au gluten. Cette intolérance appelée aussi maladie cœliaque, est une maladie qui attaque la paroi de l'intestin ce qui accentue la mauvaise assimilation de plein d'autres éléments indispensables pour un bon équilibre alimentaire.

Si on fait une étude avec un nombre restreint d'individus qui visiblement n'ont pas cette maladie (je rappelle ce qui est dit dans ton message : "Aucun d'entre eux n'avaient d'allergies au blé ou au lait, de maladie céliaque ou de carence en fer". Par conséquent, je ne trouve pas étonnant que les résultats montrent que cela ne serve à rien. C'est comme tester une pommade contre l'exéma sur un groupe de personnes ayant une peau saine, voir ayant une jambe de bois, et d'annoncer ensuite, vous voyez sa jambe n'est pas guérie,cette pommade ne fonctionne pas !!!

Mais revenons aux enfants souffrant de cette intolérance. Notre but n'est pas de transformer les autistes en rats de laboratoire. Ce qui est noté dans nos précédents messages, c'est que ce régime s'il est correctement suivi par quelqu'un (souffrant d'autisme ou non), cela peut aider à faire disparaitre certains troubles ou au moins à les atténuer.

Ce que rappelle Félicité et que l'on a répété plusieurs fois dans les discussions de cette rubrique, c'est qu'il est inutile de se lancer dans ce régime sans avis médical, pour être sûr que cela soit utile, et de plus, sans être sûr de vouloir et de pouvoir le suivre correctement car nous le répétons c'est un régime qui revient cher et qui est contraignant à suivre au quotidien. Cela ne veut pas dire que c'est inefficace.

Personnellement, je ne prêche pas la pratique d'un régime ou d'une méthode d'éducation quel qu'elle soit, comme on prêcherait pour une guérison miraculeuse en entrant dans une secte. Il ne suffit pas d'y croire et nous ne sommes pas là pour jouer les gourous pour quelle que méthode que ce soit. Ce n'est pas notre but.

Pour en savoir plus sur cette maladie
« Dernière édition: 26 Mai 2010 à 01:07:14 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
cend
Invité
« Répondre #4 le: 26 Mai 2010 à 08:24:11 »

Tu parles pour toi là
La plus part des parents que l'on croise, mette l'autisme sur le dos des régimes, péridurale ou autre truc du genre, et puis tu parles d'avis médicale, j'ai presque envie de rire, car la plus part des parents qui ont une idée en tête vont sur le net après avoir vu un médecin, et ils écoutent plus le net que leurs médecin, et ça c'est un constat
Aujourd'hui les médecins et autre s'inquiète, et moi aussi quand je vois sur le terrain ce que je vois, et je ne vois pas ce que tu dis, des gens raisonnable, mais des gens prêt à tout,
C'est ce que je pense, c'est aussi ce que je constate, et même si ça fait pas bien de le dire, ça reste ma pensée et le triste constat d'autre pro qui récupère les enfants plus tard avec en plus de leurs handicap une souffrance d'avoir été étouffe par des décisions parentale sans donné leurs avis
Ce sont là, les régimes, sur un autre fils, autre part, les péridurales, donc avant notre époque ont à eu de la chance pas de personnes atteinte d'autisme puisque pas de péridurale, ensuite vient les vaccins.........
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

La maltraitance des enfants --- osons en parler





Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 7 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Google a visité dernièrement cette page 11 Août 2017 à 07:50:33
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   Installé par Agnes          
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit