Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'autisme, c'est quoi ?  (Lu 10205 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« le: 19 Mai 2009 à 19:05:40 »

  Roulement des yeux
Difficile de définir facilement l'autisme Huh, car il n'en existe pas un mais plusieurs, avec des apparences qui peuvent sembler très différentes du fait, de la variabilité des symptômes dans leur sévérité ou de l’association avec d’autres troubles (hyperactivité, retard du développement intellectuel, épilepsie par exemple).

D’où vient l’autisme.
La recherche travaille pour trouver l'origine de ce handicap, mais il faut du temps et de l’argent pour réaliser toutes les expériences qui donneront une réponse sûre. Aujourd'hui, on sait que le problème se situe dans le cerveau. Comme pour certaines maladies génétiques (myopathie, trisomie 21, mucoviscidose), il semblerait que certains gènes importants pour le développement du cerveau soient défectueux. On dit que des désordres neurologiques, biochimiques ou génétiques sont la cause de cet handicap, mais il faudra encore beaucoup de temps et de travail pour en trouver la cause exacte.

Une chose est sûre aujourd’hui, on peut éliminer certaines origines suspectées pendant longtemps  Fâché
  • Il est certain aussi que les parents et la famille ne sont pour rien dans l'apparition de l'autisme. Au contraire, en étant proche de leur enfant, ils sont le plus souvent, les plus amènes à détecter que quelque chose ne va pas chez leur enfant et à comprendre ce qui fonctionne pour les aider à progresser dans notre monde, ce qui permettra de diminuer son handicap.
  • Ce n'est pas une maladie, mais un handicap. Il n’y a donc aucun risque de contagion et les autistes peuvent être sans risque intégrés dans un milieu social.

Comme nous l’avons dit précédemment, les manifestations de l’autisme peuvent varier d’un enfant à l’autre et chez un même enfant dans le temps, mais quelle que soit l'atteinte, on peut distinguer trois types de problèmes :
  • Des troubles du comportement  Choqué : L'autiste répète régulièrement les mêmes mouvements ou pratique constamment la même activité avec les mêmes objets. Il peut aussi « sembler ailleurs » et manquer d'intérêt pour tout ce qui l’entoure.
  • Des troubles des relations sociales  Roulement des yeux : L'autiste ne participe pas aux activités de groupe spontanément. Il est indifférent aux autres ou se met à crier à leur contact.
  • Des troubles de la communication  Lèvres scellées : Le langage peut-être totalement absent ou embrouillé. Souvent, il répète en écho ce qu'il entend. De plus, les codes de la communication non verbale (gestes, regard, …) sont mal maîtrisés.

« Dernière édition: 20 Mai 2009 à 09:19:53 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #1 le: 26 Mars 2010 à 18:28:21 »

Une question revient qui, même si elle n'est pas primordiale sur ce forum, a le mérite de montrer un besoin d'éclaircissements : "C'est quoi la différence entre un TED et un autiste ?"
Un TED est plus précisément une personne souffrant de troubles envahissants du développement (TED).

Ce terme "TED" est le terme le plus général pour englober tous les troubles du spectre autistique qui sont des troubles neuro-développementaux. Ils se caractérisent par une altération envahissante de nombreux domaines du développement et peuvent déboucher sur des déficits sévères. comme précisé dans le message précédent, il s'agit d'une altération des interactions sociales et de la communication ainsi que de l'existence de comportements, intérêts et activités stéréotypés.
Par conséquent, dire que les autistes sont des TED n'est pas faux, mais ils incluent
  • en dehors de l'autisme à proprement parlé,
  • le syndrome d'Asperger,
  • le syndrome de Rett,
  • le trouble désintégratif de l'enfance
  • et les troubles envahissants du développement (TED) non spécifié.
« Dernière édition: 14 Mars 2012 à 11:06:03 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
domodi
Membre Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 32


« Répondre #2 le: 27 Mars 2010 à 10:09:17 »



 Bonjour

 depuis maintenant quelques jours, restant perturbé par mon "manque de savoir" pour aborder un dialogue autre que la maltraitance infantile, je cherche a comprendre mon erreur.
Je continue de me balader ça et là sur le net pour comprendre l'autisme et la vie qui l'entoure. Pour l'instant, je n'en suis qu'a découvrir le handicap de ce mot.
J'avoue que je souhaiterai lire les mots de tous les jours qui font la vie d'une famille d'un enfant autiste..... je comprendrais mieux. L'explication "technique" de ce mot, ne me permet pas de "voir" comme j'en ai l'habitude depuis toujours. Je sais.... je suis compliqué.
 
Voici un lien que je me permet de mettre ici: clic autisme . Je sais par avance qu'il ne vous apprendra rien de plus que vous ne savez déjà.....
Journalisée

119 allo enfance maltraité...

la maltraitance infantile.... osons en parler
mathis
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 74


« Répondre #3 le: 27 Mars 2010 à 20:19:02 »

Citation
J'avoue que je souhaiterai lire les mots de tous les jours qui font la vie d'une famille d'un enfant autiste

je pense qu'il faudrait déjà plus parler de survie que de vie.

Pour avoir discuter avec des centaines de personnes, je pense qu'on est plus dans la survie que dans la vie, tout du moins, de l'image qu'on pourrait se faire du monde réel.

Un enfant différent entraine des attitudes différentes et une vie différente, ca c'est la majorité des cas. Mais il y a tellement de variables que chaque cas est unique. Donc, si tu veux échanger (en PV), je pourrais te citer mon cas, mais il n'aura pas force de vérité.
« Dernière édition: 27 Mars 2010 à 22:56:43 par Agnes » Journalisée
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #4 le: 27 Mars 2010 à 22:54:37 »

Domodi,
Ne te rabaisse pas par ton "manque de savoir". Si tous les ignorants cherchaient comme toi à en savoir plus, la vie des autistes et de leurs proches serait plus facile. Tu es notre "candide" préféré Bisou qui est là pour nous rappeler qu'on s'éloigne un peu trop du B.A.BA, car baignant au quotidien dans l'autisme, on ne sait plus se mettre à ce niveau.

Alors voyons, pour faire simple, les autistes sont avant tout, des êtres humains touchés d'un handicap. On parle ici beaucoup des enfants car on mise beaucoup sur leur capacité à évoluer grâce à une bonne rééducation, mais les autistes vieillissent normalement et par conséquent ils existent aussi des autistes adultes. Lèvres scellées

Le quotidien de nos petits autistes font la vie dure à leurs parents tout d'abord par une mauvaise prise en charge par l'état. Les institutions spécialisées qui existent et rééduquent ces enfants en France sont rares (pour ne pas dire très rares). Ils existent quelques classes/écoles spéciales autiste (1 éducateur pour 1 enfant), quelques clis (classes d'insertion qui acceptent des autistes) (1 éducateur pour 5 enfants) et des IME (Institut médico-éducatif), aussi appelés hôpitaux de jour, prévus pour des enfants et adolescents atteints de déficience intellectuelle, pas franchement ce qu'il leur faut.

Les autistes les plus répandus (tout au moins ceux que l'on qualifie d'autiste) ne parlent pas ou peu. Ils peuvent avoir parlé un peu avant leur 2 ans, mais se renferment sur eux vers cet age. Il semble que ces enfants auraient les sens hyper-développés (ou certains d'entre eux) qui provoqueraient des angoisses incontrôlés. Ils développent alors des rituels qui semblent les calmer et leur permettre d'oublier ce qui les agresse, en répétant des mouvements de façon incessante (balancement, tournoiement sur lui-même, saut sur place, regard fixe sur un mouvement sans fin comme faire tourner la roue d'une petite voiture, etc.) et cela sans jamais se lasser. Lorsqu'on essaye de les arrêter, ils crient. Lorsqu'ils veulent quelque chose, ils crient. Lorsqu'ils ne comprennent pas quelque chose, ils crient.
Bref, le quotidien de ces enfants c'est mouvements et cris...
Comme tu t'en doutes, vues leurs difficultés, la concentration n'étant pas leur fort, l'apprentissage pour eux est plus long que pour un enfant "normal", d'autant plus qu'ils n'apprennent pas en imitant les autres. La rééducation de ces enfants fonctionne très bien lorsque ces enfants sont pris jeunes, mais par leur manque de concentration dans notre monde trop "stimulant" pour eux, ils ont besoin d'être en tête à tête. Tu comprends pourquoi les classes à 25, 15 ou même 5 ne sont pas franchement adaptées Lèvres scellées
Les familles ont donc le choix (Hum ! le mot est mal choisi, mais je n'en trouve pas d'autre) entre un centre éducatif non adapté ou un adulte à domicile pour gérer sa prise en charge au quotidien.
Voilà ça c'est pour le cas de ceux que je vais appeler ici les autistes "classiques".

Mais dans les TED (voir 3 messages plus haut), ils existent aussi des personnes (enfants ou adultes) n'ayant pas (ou peu) de problème de communication orale, mais ayant des difficultés à établir des relations sociales : les aspergers ou aspies. S'ils n'ont pas de déficit intellectuel, ils peuvent alors être totalement intégrés dans notre société, c'est à dire suivre une scolarité classique car certains ont même des capacités au dessus de la moyenne, pour les autres avec un peu plus de travail que la moyenne parfois l'aide d'AVS(*), il arrive à suivre dans des classes normales d'environ 30 élèves. Par la suite, ils peuvent avoir un travail, se marier, avoir des enfants, etc... mais c'est loin d'être facile pour eux.
En effet, même lorsqu'il parle, nos codes sociaux ne leur sont pas innés et ils doivent être appris. Exemple: chacun sait décoder les traits qui se modifient sur un visage en face de soi. Pour un autiste, il doit apprendre. Apprendre que lorsqu'on parle à quelqu'un, on le regarde dans les yeux ; lorsqu'on rencontre quelqu'un qui vous dit bonjour, il attend qu'on lui réponde ; qu'un sourire indique que la personne est heureuse ; que si quelqu'un se tait après qu'on lui a parlé, c'est peut-être qu'on l'a vexé ; etc... etc... Malgré leur bonne volonté, nos expressions physiques ou vocales et plus généralement certains aspects de nos modes de communication leur resteront totalement abstraits.

Et puis, il y a les autres TED encore moins clairs donc souvent plus difficilement ré-éduquable, parfois combinés avec un handicap mental, parfois une maladie qui progresse, c'est à dire un enfant qui régresse (Syndrome de RETT) tu vois c'est difficile de décrirefacilement tout ce que représente l'autisme.

Enfin voilà, en bref, quelques indications qui te permettront de te faire une idée de la vie des familles d'autiste. En sachant que chaque cas, comme chaque enfant, est unique. Tu trouveras dans la section "Le quotidien" quelques messages de parents qui décrivent un peu de leur vie pour qu'on les aide.

Alors dans les jours qui vont venir, peut-être vas-tu te dire mais j'en connais moi des gens comme cela, des personnes que tout le monde connait qui parfois provoquent les moqueries des autres,
des personnes qui semblent ne jamais rien comprendre, être toujours dans la lune au point qu'on se demande si ce que l'on dit les intéresse... peut-être simplement des rêveurs ?
ou des personnes incapables de mettre un peu de diplomatie dans leurs dialogues... peut-être réellement des méchants ?
ou encore des personnes qui n'adressent jamais la parole à qui que ce soit... peut-être des grands timides ?
Alors je te répondrais oui, peut être, mais peut être pas... des humains avec des traits autistiques cela c'est sûr, cela ne veut pas dire qu'ils sont vraiment autistes, comme toi comme moi Clin d'oeil
Une chose est sûre avec un peu de tolérance sur des différences de chacun la vie serait plus cool pour tous. Sourire

Voilà j'espère avoir un peu éclairé tes lacunes et celles des candides qui liront ce message.
... merci encore pour ton humanisme à essayer de comprendre. Bisou

(*) AVS: Assistante de Vie Scolaire
« Dernière édition: 28 Mars 2010 à 13:34:00 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
domodi
Membre Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 32


« Répondre #5 le: 28 Mars 2010 à 17:06:55 »


bonjour

merci pour cette réponse. Maintenant je peux dire oui..... je connais un jeune homme autiste. Sa maman ne nous avait jamais dit que son enfant était autiste. Alors je me disais qu'il était malade mental.... D'où l'importance je crois, de ne jamais cacher une vérité a qui que ce soit.... bien que le le conçoive, cela ne me regardais pas.

A ce jour, ce jeune homme a la trentaine. Il travaille dans un Centre d'Aide par le Travail. Il vie en couple avec une jeune fille qui souffre du même handicap que lui......
Cédric est un type super cool. Son handicap visible est un sourire permanent qui ne quitte jamais son visage. ( entre nous, ce sourire je le préfère a certains "tirages de gueules" permanents de personnes dites normales Sourire ) Son autre handicap visible est son langage que j'ai bien souvent du mal a comprendre.... (j'ai trouvé le truc. Comme je porte des appareils auditifs, sournoisement je les retire et je dis a Cédric.... mince je t'entends très mal. J'ai pas mes appareils...) Il me rappelle de ne plus les oublier la prochaine fois et nous piquons un fou rire.

Étant petit, Cédric a connu la maltraitance...... Son papa biologique l'a battu comme ce n'est pas permis. Sa maman lui a sauvé la vie en mettant une arme blanche sous la gorge du papa et en le quittant.

Quand je suis en voiture, il m'arrive de rencontrer Cédric marchant sur un trottoir en ville. Son éternel sac a dos bien calé sur son épaule, Il me rends a chaque fois son salut a mon coup de klaxon. Ayant changé de voiture, j'étais sur qu'il ne me reconnaitrais pas a notre prochaine rencontre. Que nenni!!! Il m'avait reconnu. Quand je lui ai posé la question de savoir s'il avait rendu son salut par habitude, il m'a fait comprendre avec ses mots que c'est a moi qu'il adressait ses saluts et pas a la voiture, parce qu'il me connais et me reconnais partout.

Alors ce jeune homme m'a fait réfléchir a quelque chose de super important. Bien souvent, nous autres, gens dits normaux, reconnaissons des amis par le biais de leur voiture.
J'ai alors tenté de faire comme Cédric et de ne plus regarder le véhicule qui me klaxonne, mais la personne qui se trouve a l'intérieur avant de lui rendre son salut.... Après quelques coups de fil d'amis me demandant si j'étais fâche contre eux parce que je n'ai pas fais un signe au "coup de klaxon...." je refais comme avant et relève systématiquement le bras a chaque klaxon et en affichant automatiquement un sourire jovial.

Merci de m'avoir aidé a mieux comprendre mon ami Cédric...
Journalisée

119 allo enfance maltraité...

la maltraitance infantile.... osons en parler
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #6 le: 28 Mars 2010 à 21:27:36 »

Quelques mots pour expliquer que certains parents ne disent pas qu'ils ont un enfant atteint d'autisme, surtout pour des enfants aujourd'hui devenu grands.
Actuellement, en France, on découvre l'autisme comme si c'était une nouvelle maladie. L'accroissement du nombre d'autistes, des parents de plus en plus à la recherche de ce qui se fait ailleurs et des associations qui font le forcing pour briser la censure de la psychanalyse traditionnelle, font que la découverte de ce handicap explose au grand jour (ou presque).
Il y a quelques années seulement, les enfants étaient placés dans des institutions sans comprendre ce qu'ils avaient : psychose enfantine, retards mentaux, etc... autant de qualificatifs pour annoncer à des parents démunis que leur enfant était différent sans leur dire de quoi il souffrait. Par conséquent, les enfants d'un certain age, comme Cédric, n'ont souvent jamais été recensés comme autiste. Quelques adultes Asperger vivent aujourd'hui sans savoir qu'ils sont autistes. Mais malheureusement, beaucoup d'autiste vivent dans des hôpitaux psychiatriques et leur familles n'ont jamais su que l'on pouvait faire quelque chose pour eux.

Notre espoir aujourd'hui est que chaque enfant soit testé le plus jeune possible pour lui donner lorsque c'est nécessaire, toutes les chances de rééducation afin que ces cas fassent vraiment partis du passé car il y a des fois où il n'y a pas de quoi être fier d'être français.
« Dernière édition: 20 Avril 2010 à 21:44:10 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« Répondre #7 le: 30 Mars 2010 à 17:01:34 »

Comme dit précédemment, le dépistage précoce est important pour engager une rééducation le plus tôt possible comme pour éviter que les symptômes s'aggravent.
Je profite de cette discussion pour vous rappeler que les associations "AUTISTES SANS FRONTIERES" et "AUTISME FRANCE" à laquelle se joignent bon nombre d'associations impliquées dans l'Autisme, profitent de la
journée mondiale de l'autisme le 2 avril 2010, pour lancer une campagne de dépistage précoce.

N'oubliez pas que savoir reconnaître les premiers signes, c’est faire gagner à l’enfant et aux parents un temps précieux.

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
« Dernière édition: 30 Mars 2010 à 17:17:18 par Agnes » Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

La maltraitance des enfants --- osons en parler





Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 7 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Google a visité dernièrement cette page 30 Août 2017 à 20:53:52
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   Installé par Agnes          
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit