Pages: [1]   Bas de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L’Afrique et le handicap  (Lu 6521 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Agnes
Administrateur
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 427


« le: 25 Mars 2010 à 12:00:04 »

Notre association AutiFAC comme son nom l’indique (Autisme France-Afrique Centrale) a un attachement particulier à l’Afrique, certains de ces membres créateurs en étant originaires et y ayant vécu. Je vais tenté ici d’exprimer quel regard l’Afrique porte sur le handicap.

Le handicap existe partout dans le monde, mais l’Afrique a de plus, un regard différent par sa culture. Des événements banals et inoffensifs pour beaucoup de gens semblent là-bas être des messages du monde des esprits car la culture est très marquée par la superstition
Les superstitions existent dans le monde entier mais varient grandement selon l’endroit où l’on se trouve sur le globe. Dans le monde occidental, elles ne sont généralement pas prises au sérieux, mais en Afrique, elles font partie de l’héritage culturel et elles peuvent exercer une grande influence sur le quotidien des gens. Malgré l’implantation "récente" des religions (christianisme, musulmane, …) qui condamnent ces pratiques soumises à l’influence du Mal, les traditions et leurs superstitions ne sont pas prêtes à disparaître. Certains événements exceptionnels sont toujours attribués à des esprits qui chercheraient à signaler aux vivants un danger, un malheur ou un bonheur suivant l’interprétation qu’on leurs donne.

Dans la plupart des pays en développement, la médecine moderne est très chère et souvent inaccessible. Voilà pourquoi la plus grande partie de la population préfère s’en remettre aux sorciers garant des coutumes ancestrales et croyant aux mêmes superstitions. Il interprète pour eux les signes incompris, connaît des remèdes, qui plus est, il parle leur dialecte et les rassure sachant mettre à l’aise ces personnes qu’il connaît depuis toujours, ce qui n’est pas le cas avec un médecin moderne. De plus, seules les personnes les plus aisées ont accès aux connaissances médicales qui existent pour les aider ou pour être admis si besoin, dans un centre spécialisé.
   
Lorsqu’une famille est touchée par la naissance d’un enfant différent, il peut parfois être considéré comme « Porteur de chance », mais cette bienveillance n’est malheureusement pas généralisée. Lorsque c’est possible, elle préfère occulter le handicap qui devient tabou. Heureusement, en Afrique, la solidarité familiale est une réalité dans bon nombre de famille, mais il arrive aussi comme ailleurs que cet enfant soit considéré comme une malédiction et devient l’enfant de la honte,... Et ici comme ailleurs, il est parfois trop difficile pour des parents de supporter le handicap de leur enfant et font le choix de le placer plutôt que de ne pouvoir s’en occuper dans des conditions précaires.
Journalisée

Agnes
Administrateur du forum 
    ============>

Autisme,Autiste,Forum,Santé,AutiFAC,entourage,famille,parent,partage,aide,entraide,expérience,conseil,astuce,bénévole,éducation,alimentation,France,Afrique,
mathis
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 74


« Répondre #1 le: 25 Mars 2010 à 22:09:36 »

Pour avoir vécu 2 ans en Afrique, je ne peux que confirmer ton message.
Mais l'Afrique est vaste, et fonctionne plus souvent sous le mode tribal plus que sur le mode étatique.
Donc suivant l'historique tribal, on pourra trouvez des enfants différents que toute la population aide et aussi des enfants différents que toute la population repousse.
C'est très particulier, et des fois avec peu de kilomètres de différences. Un grand mystère pour nous occidentaux.
C'est aussi ce qui fait le charme de l'Afrique.

« Dernière édition: 25 Mars 2010 à 22:31:49 par Agnes » Journalisée
Felicite
Adjoint Admin.
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 125


« Répondre #2 le: 26 Mars 2010 à 14:34:02 »

En tant qu'africaine d'origine, je confirme ce qu'a dit Agnès, tout en y apportant quelques ajouts, sur le fait de "les placer".
Faute de structures d'accueil, encore moins d'aide de l'État, les pauvres parents incapables de gérer la situation, préfèrent enfermer leur enfants trop différents dans des maisons jusqu'à ce que la mort survienne. Certains ne voyant pas d'issus commettent des crimes envers leurs enfants, sans témoin, ils disparaissent sans laisser de trace.
Cette réalité due aux manques d'informations, a été l'une des raisons entre autres qui nous a motivé pour créer Autifac, dans le but d'apporter des informations sur l'autisme, utiles à tous, mais en particulier, pour ces peuples lointains.
Par la suite, nous espérons, si nous trouvons des partenaires humanitaires pouvoir faire plus. Pourquoi pas créer des petits centres d'accueil, pour informer et former des parents et proches, sur la base de ces méthodes que tout parent du monde peut pratiquer sur son enfant. Ce geste humanitaire est aussi en quelque sorte une thérapie, qui nous permet de sortir de notre quotidien en se mettant au service des autres.

 Triste Ce que Agnès raconte n'est pas une fiction, c'est une réalité, que chacun peut vérifier. Pleurs
« Dernière édition: 26 Mars 2010 à 16:35:09 par Agnes » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Envoyer ce fil  |  Imprimer  
 
Aller à:  

La maltraitance des enfants --- osons en parler





Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 7 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Graphisme: Crip Google a visité dernièrement cette page 30 Octobre 2017 à 21:47:02
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   Installé par Agnes          
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit